Étiquettes

, ,

Crédit photo | François Roy, Archives La PresseCrédit photo | François Roy, Archives La Presse

Le ministre Pierre Arcand a mal commencé ce matin sa tournée régionale destinée à «entendre les points de vue de l’ensemble des citoyens et des organismes» en expulsant de la rencontre le seul journaliste présent, Alexandre Shields du Devoir.

Cette rencontre, annoncée par communiqué de presse le 4 mai, vise la tenue de tables de discussion sur l’acceptabilité sociale de certains projets comme la mise en valeur des ressources énergétiques.

Le cabinet du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord a fait savoir que les journalistes seraient également interdits de présence lors des neuf autres rencontres à venir dans quatre villes. Pourquoi? «Parce que c’est la formule qui a été retenue» explique son attachée de presse en guise d’explication.

Comment le ministre peut-il, en même temps, faire valoir son souci de «transparence» et interdire aux journalistes de faire état des opinions qu’il sollicite auprès d’organismes, de citoyens et d’acteurs locaux?

La FPJQ s’indigne de cette manœuvre qui empêche la presse d’informer les citoyens. Il ne s’agit pas ici de consultations privées au bureau du ministre, mais de rencontres publiques, convoquées par un organisme public à l’intention du public et qui discute d’enjeux publics.

Il n’y a aucune raison d’en exclure les journalistes. La FPJQ demande instamment au ministre Pierre Arcand de permettre aux journalistes d’assister librement à cette tournée régionale.

source: http://www.fpjq.org/un-journaliste-expulse-dune-rencontre-publique-avec-le-ministre-pierre-arcand/

Advertisements