Étiquettes

, ,

Julien Arsenault – La Presse canadienne – Avec Le Devoir

André Desmarais et Paul Desmarais fils, cochefs de la direction de Power Corporation.
Photo: Peter McCabe La Presse canadienne André Desmarais et Paul Desmarais fils, cochefs de la direction de Power Corporation.
Les profits de Power Corporation ont affiché une progression de 23 % au quatrième trimestre. Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre, le bénéfice net de la société s’est établi à 369 millions, ou 80 ¢ par action, en hausse par rapport à 300 millions, ou 65 ¢ par action, à la même période en 2013. De son côté le bénéfice d’exploitation du conglomérat montréalais s’est chiffré à 340 millions, ou 74 ¢ par action, en hausse de près de 60 %. En ce qui a trait à l’exercice 2014, le bénéfice net de Power Corporation a été de 1,27 milliard, ou 2,77 $ par action, ce qui représente une augmentation de 30,5 % comparativement à 977 millions, ou 2,12 $ par action, l’an dernier. Corporation Financière Power a pour sa part vu ses profits fléchir au quatrième trimestre en raison d’éléments exceptionnels, ce qui n’a toutefois pas empêché la société d’annoncer une augmentation de son dividende. Le conseil d’administration de la Financière Power a déclaré une augmentation de 6,4 % du dividende trimestriel — dont le paiement se fera le 1er mai — qui passe à 37,25 ¢ par action. En date du 31 décembre, Power Corporation détenait une participation de 65,7 % dans sa principale filiale. Pour le trimestre clos le 31 décembre, le bénéfice net de la Financière Power s’est établi à 506 millions, ou 71 ¢ par action, en recul par rapport à 593 millions, ou 84 ¢ par action, au quatrième trimestre de 2013. Sur une base ajustée, l’entreprise a toutefois engrangé des profits de 525 millions, ou 74 ¢ par action, en progression de 30,3 %.En plus de participations dans l’assureur Great West et la Société financière IGM, Corporation Financière Power détient une participation de 50 % dans Parjointco N.V., qui possède une participation de 55,5 % dans Pargesa Holding. L’apport de Great West au bénéfice d’exploitation de la Financière Power a été de 442 millions au quatrième trimestre et celui d’IGM s’est chiffré à 122 millions. L’apport de Pargesa a été de 14 millions, en recul par rapport à 21 millions à la même période en 2013. Pour l’exercice, le bénéfice net de la Financière Power s’est chiffré à 2,13 milliards, ou 3 $ par action, en hausse de 12,7 % comparativement à 2013. Dans le segment « Autres filiales », qui inclut Groupe de communications Square Victoria, Énergie Power et IntegraMed America, la contribution au bénéfice d’exploitation consolidé a été négative, à 79 millions pour l’exercice 2014, contre –83 millions un an plus tôt.

Advertisements