COMMUNIQUÉ

      9.2.2015 Pour diffusion immédiate

La Ligue de défense juive (LDJ) est un groupement juif, raciste et extrémiste ayant une longue histoire de meurtres, d’attentats sanglants à la bombe et d’attentats planifiés tels celui contre l’Université Concordia. Le groupement décrit par le gouvernement américain comme étant « un des groupes terroristes le plus actif aux Etats-Unis 1, cherche à s’implanter à Montréal.

Selon Scott Weinstein de Voix juives indépendantes (VJI), « la présence à Montréal d’un groupement juif extrémiste, la Ligue de défense juive (LDJ), pose de sérieuses questions pour l’avenir citoyen de notre ville. »

La LDJ souligne dans l’invitation aux futurs membres  que cette percée à Montréal est la première étape dans l’établissement d’une équipe de sécurité à caractère « réponse rapide » afin d’assurer que le gens promouvant la haine des Juifs, feront face à de conséquences sérieuses aux mains de la communauté locale ». La rencontre du  recrutement à lieu le 16 février à 19h30, au  Ruby Foos Hotel au 7655 boul. Decarie.

«  Ce qui est effroyable », souligne Bruce Katz de Palestiniens et juifs unis (PAJU), « est que la LDJ copine avec Steven Harper et soit acceptée par les agences de sécurité canadiennes,  en dépit du fait qu’elle soit reconnue être un groupement à caractère haineux et qu’elle aie assassinée et blessé des dizaines de personnes.»

En 2014, la LDJ figurait parmi les membres de la délégation du Premier ministre Harper  en Israël 3. Ceci a eu lieu en 2009, après que le premier ministre fut critiqué pour avoir collaboré avec LDJ afin d’interdire la venue au Canada de George Galloway, député parlementaire britannique et activiste pour les droits humains des Palestiniens.4

Selon Bruce Katz (PAJU), « Il faut se demander comment se fait-il que Premier ministre Harper affiche avec aisance ses liens avec la Ligue de défense juive (LDJ), un groupement qui se trouve sur la liste du FBI de groupes terroristes ? »

L’implantation de la LDJ à Montréal survient à un moment d’islamophobie grandissant. «  La question du terrorisme est à la fois médiatisée et banalisée, suggère Scott Weinstein (VJI), Hamza Chaoui, un imam, sans histoire de violence, ni de propagande haineuse voulant ouvrir un centre communautaire a provoqué la colère et l’opposition du gouvernement. Par contre, la Ligue de défense juive, un group terroriste reconnu internationalement est complètement ignorée en raison du fait qu’elle soit juive et sioniste. »

La LDJ, qui n’était plus active à Montréal est base à Toronto et dans les colonies israéliennes en Palestine Occupée. Durant les années ’80 aux États-Unis, la LDJ à ciblé des institutions soviétiques, des Arabes, des Musulmans et des Juifs progressistes.

La LDJ a été fondé aux États-Unis, en 1968 par le sioniste extrémiste Rabbin Meir Kahane, qui prêchait la haine des Arabes. Kahane a fondé deux ans plus tard, en Israël, le parti nationalistereligieux Kach, avant d’être abattu. Kach 4 a été déclaré un group terroriste par le Cabinet israélien en 1994.

Le chef canadien actuel de la LDJ est Meir Weinstein, fut le porte-parole pour le parti Kach, lorsqu’un de ses membres a massacré 50 palestiniens  fidèles aux prières. Meir Weinstein a refusé de dénoncer cette attaque.5 Au Jewish Press, il a souligné « je serais toujours un disciple fidèle au Rabbin Kahane. Notre idéologie est celle de l’idée juive telle qu’enseignée par Rabbin Kahane. » 6

En 2001, Irv Rubin, un montréalais et ancien chef de la LDJ et a été accusé avec un autre membre  de la LDJ de planifier une attaque terroriste en Californie contre, un membre du Congrès d’origine arabe et un mosquée. 7 Rubin fut également accusé de la planification d’un attentat à la bombe à l’Université Concordia. Les deux membres de la LDJ sont morts en prison, présumées assassinés.

Contact: Montreal@ijvcanada.org

http://www.ijv.ca

 

Notes:

(1) – “The Jewish Defense League has been deemed a right-wing terrorist group.” FBI, Terrorism in the United State 2000-2001, Pg. 11- http://lnk.splashurl.com/1qBT ;
–  US Department of Energy, 1986: “For more than a decade, the Jewish Defense League (JDL) has been one of the most active terrorist groups in the United States. Since 1968, JDL operations have killed 7 persons and wounded at least 22.”  Washington Report on Middle East Affairs – Jewish Defense League Unleashes Campaign of Violence in America – http://lnk.splashurl.com/1u8x ;
Southern Poverty Law Center – http://lnk.splashurl.com/1qBU

(2) JDL website –  http://lnk.splashurl.com/1u8z

(3) Harper takes the Circus to Israel – http://lnk.splashurl.com/1u90
(4) Jewish Defense League: Terrorist organization advised Canadian government to ban MP George Galloway – http://lnk.splashurl.com/1u8y

(5) Meir Weinstein of JDL nailed by CBC Radio News World at Six – http://lnk.splashurl.com/1u8w ; Canadian, Press (February 26, 1994). “Mosque attack threatens talks Arafat blames Rabin for massacre”. Kitchener-Waterloo Record.

(6) Jewish defense north of the border, Jewish Press, August 20, 2008 –

(7) ADL Commends FBI for Thwarting Alleged Bombing Plot By Jewish Extremists – http://lnk.splashurl.com/1sty

http://ijvcanada.org/2015/letablissement-a-montreal-de-la-ligue-de-defense-juive-ldj-identifie-par-le-fbi-comme-un-groupe-juif-terroriste/

Publicités