La Chine s’engage à aider la Russie à surmonter ses difficultés économiques

Mots-clefs

,

La Chine s’engage à aider la Russie à surmonter ses difficultés économiques

Le ministre des affaires étrangères chinois s’est engagé à soutenir la Russie, alors que celle-ci est confrontée à un ralentissement de son économie à la suite de sanctions et d’une baisse du prix du pétrole. L’augmentation des échanges en yuans est une solution que propose le ministre du commerce de Beijing.

« La Russie possède la capacité et la sagesse pour surmonter ses difficultés actuelles dans la situation économique, » a déclaré le ministre des affaires étrangères Wang Yi, a rapporté lundi China Daily. « Si la partie russe en a besoin, nous fournirons notre assistance dans la mesure de nos capacités. »

L’offre secourable vient alors que les Russes se remettent encore du choc de la pire dégringolade du rouble depuis des années mardi dernier, lorsque la monnaie russe a perdu plus de 20% contre le dollar US et l’euro. Le rouble a rebondi le lendemain, mais a néanmoins perdu la moitié de sa valeur depuis mars.

Lors de son annuelle conférence de presse de fin d’année jeudi dernier, Vladimir Poutine a reconnu que le rouble ait dégringolé en même temps que le prix du pétrole, et estimé que les sanctions occidentales comptaient pour 25 à 30% des effets de la crise économique russe. Toutefois, la prévision économique du président est que le marasme ne va pas durer.

Le ministre du commerce chinois Gao Hucheng a proposé samedi d’étendre l’usage du yuan dans le commerce avec la Chine. Il a dit que l’usage de la monnaie chinoise avait augmenté depuis plusieurs années mais que les sanctions occidentales à l’encontre de la Russie avaient rendu cette tendance plus importante, Reuters a publié citant Phoenix TV, basé à Hong Kong.

Gao a déclaré que les échanges entre la Chine et la Russie pouvaient atteindre $100 milliards, une augmentation d’à peu près 10% par rapport à l’année dernière. Le ministre a dit qu’il ne s’attendait pas à ce que la coopération dans les projets énergétiques et manufacturiers soit grandement affectée par la crise actuelle.

« Beaucoup de citoyens chinois considèrent encore la Russie comme le grand frère, et les deux pays sont l’un pour l’autre d’une importance stratégique, » a affirmé à Bloomberg Jin Canrong, Doyen Associé de l’École d’Études Internationales de l’Université Renmin à Beijing. « Pour le bien de ses intérêts nationaux, la Chine se doit d’approfondir la coopération avec la Russie quand une telle coopération est nécessaire. »

La Chine a de plus en plus cherché des contrats dans sa propre monnaie pour contrecarrer la domination du dollar US sur les marchés internationaux. Et Beijing n’est pas seule dans ses efforts pour contrer l’influence de la monnaie US et des institutions de prêt basées en Occident .

Les BRICS, le groupe d’économies émergentes qui comprend le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud et qui cumule un cinquième de la production économique mondiale, ont poursuivi le même objectif. Les cinq nations ont convenu en juillet d’augmenter le commerce mutuel dans les monnaies locales, et aussi de créer une Banque de Développement des BRICS dotée d’un investissement équivalant à $100 milliards, comme alternative à la Banque Mondiale contrôlée par l’Occident.

Source: http://rt.com/news/216563-china-russia-economic-hardships/

http://globalepresse.com/2014/12/22/la-chine-sengage-a-aider-la-russie-a-surmonter-ses-difficultes-economiques/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s